Le parc national Queulat s’étend sur une superficie de 154.000 hectares dans la province de Aysen.

Une grande partie du parc est encore couvert par la forêt vierge avec une végétation de la forêt à la fois de Patagonie andine et la forêt de conifères et les tourbières, composé de hêtre, Coigües Magellan, tepas, cannelle et de fougères du sous d’innombrables, Copihues, vignes et d’énormes nalcas.

Puerto Aysen

Avant d’aller au PN de Queulat, nous faisons un petit arrêt dans ce petit village. Il est extrêmement paisible comme tous ceux rencontrés sur la carratera. On en profitera pour faire les achats de Noël pour Eléa (des vêtements d’été car on ne désespère pas de voir les températures grimper) et dormir au Lago Riesco qui est juste superbe.

Nous nous arrêtons pour manger dans un magnifique endroit au bord de la rivière pour tenter de pêcher. Mais Sophie va à nouveau refaire la même glissade qu’en Bolivie, à savoir un saut périlleux dans une bouse de vache avec atterrissage fracassant sur les fesses… dans la bouse encore fumante. Heureusement la rivière est à côté pour se nettoyer.

Parc National Queulat

Nous ferons les randonnées jusqu’au lac et au mirador en 4 A/R. 

On traverse une jungle, on se prend pour Indiania Jones, et on finit par une vue incroyable : un glacier suspendu dans les airs avec plusieurs cascades qui s’en déversent, témoignage de la fonte de la glace. Et un ouhaaaaa de plus. 

Puyuhuapi

Nous nous arrêtons dans ce petit village paisible. Et ferons ensuite route pour trouver un endroit pour passer Noël. La route est toujours aussi belle sur la carretera même si le décor change complètement.

Cet article a 1 commentaire

  1. Le glacier suspendu,très impressionnant et j’adore la tête de Thibault caressant le petit chien.gros bisous.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
id quis, venenatis, pulvinar ut risus porta. Aenean vulputate, ut dapibus