Santiago ou Santiago du Chili est la capitale du Chili,  où elle se situe dans la Vallée Centrale. 

L’agglomération de Santiago comptait en 2009 plus de 5,1 millions d’habitants. La Région métropolitaine de Santiago s’est largement développée au cours du XXe siècle, rassemblant plus de 7 millions d’habitants en 2009.

Les Quartiers de Santiago

Une fois arrivés à Santiago, on va apprendre que le virus ne se contracte que lorsque les gens ont les symptômes qui apparaissent. Ouffffffff… On l’apprend malheureusement un peu tard mais quelle bonne nouvelle. Pour fêter ça, nous allons nous lâcher à Santiago, nous obligeant pour la 1ère fois à faire des virements pour compléter nos 1500€/mois alloués jusqu’à présent. 

Nous stationnerons pendant une semaine dans un quartier extrêmement sécuritaire. La police circule de jour comme de nuit toutes les 15 mn dans ce quartier aux belles villas avec des barbelés et des barrières électrifiées en haut de leur mur (on verra même des cactus posés sur les barbelés). On sent la crainte ici du cambriolage, et pourtant les habitants nous ouvriront une fois de plus leur porte. Thibault ira jouer plusieurs soirs au trampoline avec des petites voisines, elles nous feront des cup cakes. On nous proposera de l’eau et/ou des douches. Une fois de plus nous sommes sidérés par la générosité et la gentillesse du peuple sud-américains. Cette bienveillance qu’on nous accorde depuis 8 mois ne s’arrête pas aux petites villes, puisque nous sommes ici dans la capitale.

Quartier BELLAVISTA

Les touristes y viennent surtout pour la maison de Pablo Neruda et la Vierge qui domine la ville depuis le sommet du Cerro San Cristóbal, mais, pour les Santiaguinos, le Barrio Bellavista est avant tout synonyme de carrete (vie nocturne)

La Chascona

Adresse : 02-777-8741 ; www.fundacionneruda.org ; Fernando Márquez de La Plata 0192 
Tarif : plein/étudiant 5 000/1 500 $CH ; 
Horaire ; 10h-19h mar-dim jan et fév, 10h-18h mar-dim mars-déc ; Baquedano

Pour cacher ses amours avec Matilde Urrutia, Pablo Neruda fit construire cette retraite qu’il baptisa La Chascona (“l’Ébouriffée”) en référence à la chevelure indisciplinée de la jeune femme. Amoureux de la mer, Neruda décora la salle à manger de la maison à la manière d’une cabine de bateau, et le salon comme un phare.

Cerro San Cristóbal

Adresse : www.parquemet.cl ; Pío Nono 450 : métro arret station « Baquedano » pour aller prendre le funiculaire de la Colline San Cristóbal de Santiago, 
Tarif : funiculaire aller-retour 2 000 $CH 
Horaire  :
 funiculaire 10h-19h mar-dim, 14h-19h lun

Le sommet du Parque Metropolitano, plus connu sous le nom de Cerro San Cristóbal, offre une vue panoramique à 360° sans égale sur Santiago avec son sommet qui cumine à 860m. Ce parc de 722 ha, le plus grand de Santiago, reste tout de même un espace vert typiquement urbain : des téléphériques et un funiculaire permettent d’en découvrir les différents secteurs paysagers, et les routes qui le traversent sont plus destinées aux automobiles qu’aux marcheurs. On peut y monter par le funiculaire ou en taxi ou à pied. Parcours de VTT de descente. On voulait, vu la chaleur, aller dans la piscine du cerro mais le prix (25€) nous a refroidi suffisamment pour ne pas y aller 🙂

Rues du quartier

C’est sans conteste notre quartier préféré de la ville, plus spontané, plus vivant, plus arty, plus coloré que le reste de la ville. Après on n’est pas objectif car nous allons y trouver un excellent glacier et surtout un confiseur miammmmm

A Bellavista tu trouves bars, boites, restaurants à gogo ! Il y a même un lieu regroupant un ensemble de restaurants et bar à thème nommé « patio bellavista ». Le reste du quartier est un avant-goût de Valparaiso.

Las Condes, Barrio El Golf et Vitacura

Entre gratte-ciel étincelants, résidences ultra-sécurisées et centres commerciaux flambant neuf, Las Condes incarne l’étourdissante croissance économique chilienne. Restaurants chics et fast-foods se côtoient dans ces luxueux quartiers accueillant également l’artère commerçante la plus chic de la ville, l’Avenida Alonso de Córdova

Museo de la Moda

Adresse :
Avenida Presidente Riesco 5330Santiago 7560996, Chili
29644000
 

Une vaste collection de vêtements occupe cet excellent musée privé où les créateurs du XXe siècle sont à l’honneur.

On y trouve une veste de John Lennon datant de 1966, le soutien-gorge à cônes créé par Jean-Paul Gaultier pour Madonna ou encore une robe de soirée léguée par Lady Diana en 1981 (notez que seules quelques-unes des 10 000 pièces de la collection sont exposées à la fois). Les expositions temporaires tournent autour de thèmes variés, des années 1980 à Michael Jackson en passant par les tenues sportives de la Coupe du monde de football en 1962 dont le Chili était le pays hôte. Clair et spacieux, le café du musée est un lieu de rendez-vous à la mode pour prendre un verre ou déjeuner.

Depuis la station de métro Escuela Militar, prenez un taxi ou montez dans le bus n°305 sur le côté ouest d’Américo Vespucio (il faut posséder une carte Bip!) et descendez au croisement de l’Avenida Vitacura.

Parque Araucano

Adresse : 02-219-3632 ; www.museodelamoda.cl ; Av Vitacura 4562
Tarif : adulte/étudiant et senior/enfant 3 500/2 000 $CH/gratuit, tarif unique 1 800 $CH 
Horaire : 10h-18h mar-ven, 11h-19h sam et dim

Ce parc est très agréable et surtout pour tous publics. On peut s’y promener en couple pour un pique-nique, en famille, avec son chien (il y a un parc canin), skatepark. Ce parc est très vaste et s’étire en longueur le long de l’avenue Cerro Colorado. Il contient des parcs à thème (Selva Vida), restaurants et un espace botanique. Avec l’immense centre commercial Parque Araucano juste à côté

Vina Aquitania

Adresse : Avenida Consistorial 5090 PeñalolenSantiago 7940781, Chili / +56 2 2791 4500
Tarif : Circuit et dégustation 8 000- 15 000 $CH
Horaire  : 
sur rdv uniquement 9h-17h lun-ven

Niché au pied des Andes, le vignoble le plus intéressant de Santiago produit en petites quantités des vins d’excellente qualité.

À la station de métro Grecia (Línea 4), prenez le bus D07 à l’arrêt n°6, et descendez au croisement de l’Avenida Los Presidentes et de Consistorial (il faut avoir une carte Bip!). Aquitania est à 150 m au sud. La Viña Cousiño Macul ne se trouve qu’à 2 km de là.

Sky Costanera

Adresse : Avenida Andres Bello 2425 | Nivel Planta BajaSantiago 7510689, Chili +56 2 2916  9269
Horaires : 10h à 22h
Tarif : 10000 pesos pour monter au 61eme étage ( moins cher le mercredi !)

Dans le centre commercial Costanera, on atteint le sommet de la plus haute tour du Chili et d’Amérique du Sud par un ascenseur rapide. De là, la vue est exceptionnelle sur la ville de Santiago et les Andes. Certes, on ne voit pas tous les édifices connus, la place d’Armes ou la Moneda sont cachées par des immeubles. Mais San Cristobal ou Santa Lucia se voient bien ainsi que le parcours sinueux du Rio Mapocho. Des panneaux d’explication utiles jalonnent le parcours. Incontournable pour une vue a 360 degrés sur Santiago. A faire en semaine et le soir (et surtout par temps clair) afin d’assister au coucher du soleil et de voir petit à petit s’intensifier les lumières de la ville.

Centro

Plus vieux quartier de Santiago, le Centro en est également le plus animé. Véritable enclave, il est délimité par trois frontières diaboliquement difficiles à franchir : le Río Mapocho et l’Autopista Central (voie express), enjambés par de très rares ponts, et l’Alameda, aussi connue sous le nom d’Avenida Libertador General Bernardo O’Higgins. Sur le plan architectural, le secteur est plus exubérant qu’élégant

Cathédrale métropolitaine de Santiago

Adresse : Plaza de ArmasSantiago, Chili +56 2 2696 2777
Tarif :  
Horaire : 9h-19h lun-sam, 9h-12h dim

Dominant la Plaza de Armas, la Catedral Metropolitana, édifice néoclassique, fut construite entre 1748 et 1800. Sous le maître-autel à l’ornementation opulente, où les évêques d’aujourd’hui célèbrent la messe, se trouve une crypte dans laquelle sont inhumés leurs prédécesseurs.

Colline Santa Lucia

Adresse : Av. O’HigginsSantiago L, Chili 5691401819

Avec la colline Saint Cristobal, la colline Sainte Lucie fait partie des incontournables de Santiago. La terrasse de Neptune est magnifique, et le panorama du haut de la colline vaut le déplacement. Nous trouverons aussi dans ce parc la statue de Pedro de Valdivia, fondateur de Santiago. Un petit regret: le jardin japonais qui manque d’entretien.

Palacio San Martin

Adresse : Arenales 761, Buenos Aires, Argentine +54 11 4819-7000
Horaires : Ouvert uniquement le mardi et jeudi
Tarif : Visite guidée gratuite (30mn) / Pas de photos à l’intérieur

Nous avons reconnu l’esprit parisien de Buenos Aires dans le San Martin Palais qui a été inspiré dans l’architecture française du 18ème siècle. San Martin Palace est aujourd’hui le lieu de cérémonie du Ministère des Affaires étrangères et du culte. Il est ouvert uniquement les mardis et jeudis à une condition : qu’il n’y ait pas de cérémonies ou d’événements en cours. 

Musée d’art pré-colombien (Museo Chileno de Arte Precolombino)

Adresse : Bandera 361, Santiago 8320298, Chili / +56 2 2928 1522 / www.precolombino.cl ; 
Horaires : 10h-18h mar-dim
Tarif : 3500

 Il n’est certes pas aussi riche que le musée anthropologique de Mexico, mais offre de nombreuses œuvres très intéressantes classées par région (Amérique Centrale, Andes centrales, Chili, Caraïbe, ..) et par thème. Même si quelques pièces sont fermées pour travaux, ce qui reste exposé vaut vraiment la peine de s’y attarder. 

Les superbes poteries des grandes cultures précolombiennes constituent l’essentiel des collections de ce musée, le plus intéressant de Santiago. Outre de nombreux vases, jarres et autres récipients anthropomorphes riches de détails, on peut y admirer une imposante stèle maya en pierre, une superbe collection de tissus andins, et – plus inhabituel – des spatules vomitives en bois employées par les chamans amazoniens avant l’absorption de poudres psychotropes.

N’oublie pas la visite guidée gratuite.

 

La Granja

Museo Interactivo Mirador

Adresse : Punta Arenas 6711 | La GranjaSantiago 8780999, Chili / +56 2 2828 8000 /  http://www.mim.cl/
Tarif :  2.800 pesos pour les enfants et environ 3900 pesos pour les adultes. Demi-tarif le mercredi
Horaire :  09.30 à 18.30 / Parking gratuit (camping car OK)

Pendant que Tonio se fait une beauté (parallélisme, changement des suspensions arrières, des freins arrières) nous filons pour la journée dans le célèbre musée MIM. C’est le plus grand et le plus moderne complexe culturel scientifique du Chili. Une excellente idée de visite en famille. Nous y avons passé la journée sans que les enfants s’ennuient une seconde. Le MIM est justement créé pour susciter la curiosité des enfants (et des adultes) dans une approche scientifique, à travers des expériences ludiques et interactives. Il compte environ 300 modules interactifs dans 14 salles thématiques (nutrition, séismes, robots, fluides, mécanismes, art et science, énergie, perceptions, cerveau, électromagnétisme, lumière etc) permettant de découvrir et d’expérimenter différents phénomènes et principes scientifiques. Il faut lire chaque fois les instructions de chaque salle pour interagir correctement avec chaque module.

Il est possible de réserver à l’entrée du musée des activités complémentaires, 2 par entrant. Nous avions choisi la « casita sismica » permettant de revivre un tremblement de terre force 8 (ça m’a paru moins fort personnellement) et le film 3D sur l’histoire de notre planète. La casita sismica était intéressante, au moins pour pouvoir expliquer aux enfants le phénomène ainsi que la conduite à avoir (ou ne pas avoir) en cas d’occurrence du phénomène. Le film 3D par contre je ne recommande pas du tout.

 

FANTASILANDIA

Pour l’anniversaire d’Eléa nous irons à Fantasilandia. On se gare sur le parking de l’hippodrome où le c… de gardien va nous dire de reculer jusqu’à ce qu’on casse nos feux arrières, grrrr…
Bon ce n’est pas grave on réparera en Bolivie. Toute la famille étant fan de manèges, on va s’éclater et oublier bien vite cette mésaventure. 1er manège d’adulte pour Thibault, léger mal au cœur pour Franck qui ne supporte décidément pas les manèges qui tournent, trempage intégral avec la buche, cris stridents pour les filles.
On fera ouverture/fermeture, et le soir en rentrant on va avoir la bonne surprise d’assister à une course hippique. Un jockey va même nous laisser caresser un de ses chevaux. Le rêve !!!!

Cet article a 1 commentaire

  1. Circé , ma petite fille a fait 6 mois de stage dans le cadre e ses études à Santiago . Comme vous elle a visité un maximum d’ endroits dans le pays , et comme vous elle a adoré
    Maintenant elle est en Australie toujours pour 6 mois de stage !
    Romaric son frère vient de partir au Japon pour 6 mois également . Après cette année de voyage ,les enfants , il y aura avec vos études la possibilité de repartir autrement !
    Colette

Laisser un commentaire

Fermer le menu
id eleifend mattis ultricies Sed efficitur. Lorem commodo