La mission jésuite de San José de Chiquitos est située à 270 km à l’est de Santa Cruz, dans le Bosque Seco Chiquitano, la forêt sèche la plus vaste du monde. Cette mission date de 1697, lorsque les pères jésuites Felipe Suarez et Dionisio de Avila choisirent de s’installer à quelques km du site originel de Santa Cruz, connu sous le nom de Santa Cruz la Vieja. En 1990, San José de Chiquito fut inscrit au Patrimoine Historique et Culturel de l’Unesco, dans la catégorie des patrimoines vivants. Son église est la seule de la Chiquitanía construite en pierre. En ce sens, elle se rapproche des missions paraguayennes et argentines. Cette mission, considérée comme l’une des plus intéressantes des Chiquitos, comptaient quatre chapelles.
Actuellement on peut y apprécier son église construite en 1731, une chapelle mortuaire, la maison des pères datant de 1754 et une tour avec un clocher de 1748.

Parmi les centres d’intérêts touristiques autour de San José de Chiquitos, on trouve le site historique de Santa Cruz la Vieja. Egalement, plusieurs miradors permettent de prendre de la hauteur pour admirer San José et ses environs. D’autres petits arrêts par les étranges formations rocheuses de la Valle de la Luna, la lagune Léteï ou encore le mont Turubo sont conseillés. 

Ensuite on se dirige vers Santa Cruz mais on n’a pas envie de visiter la ville. On se met dans un camping à l’extérieur, choisi parce qu’il a une machine à laver de 14Kg, le bonheur pour Sophie (on apprend les plaisirs simples en voyage, si si j’t’assure, imagine laver ton linge à la main avec une poussière permanente).

On rencontre une famille américaine géniale, les enfants vont s’éclater avec eux, surtout lorsque le papa leur organisera une gigantesque chasse au trésor.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Lorem nec efficitur. ante. Praesent lectus neque. risus risus. facilisis