Avant le départ

La semaine qui précéda le départ fut chargée : notre côté optimiste et tenace nous avait fait prendre seulement 1 semaine de congé avant le départ pour :
– finir les préparatifs de dernière minutes,
– boucler les cartons pour vider la maison,
– la nettoyer
– faire nos bagages (8 valises et 4 sac à dos)
… Mais on avait oublié notre immense « faculté » à avoir toujours tout qui tombe en même temps.

J’ai bien évidemment été malade avec grosses bactéries, check up scanner et écho, Franck est parti 2 jours à Paris pour l’oral de son concours, signature chez le notaire pour finalisation construction de maison.
Au milieu de tout ça, arriver à voir nos amis le soir entre les galas et kermesse… et essayer de dormir.

On a fini par jeter (pas d’autres mots) chez ma mère toutes les affaires et valises qui trainaient dimanche pour pouvoir faire la passation aux locataires (heureusement ils sont géniaux et avons pu décaler au fur et à mesure l’heure d’état des lieux). Merci maman qui du haut de ses 71 ans a déménagé toutes les affaires avec Franck pendant que je faisais le ménage.

Frayeur de dernière minute :

On se rend compte que 8 valises ne suffisent pas (bon OK on prend trop de truc mais la nourriture sans gluten est obligatoire à mes yeux… plus 2-3 p’tites choses), du coup je regarde 2 jours avant le départ comment en rajouter une, et là je vois que notre vol Rio – Buenos Aires est annulé.

Après 1h au téléphone avec Top Portugal à m’énerver, notamment pour ne pas avoir été prévenue, ils trouvent une solution : on passera par Sao Paulo

On fera donc :
– Départ mercredi à 6h de Nice – Lisbonne
– 5h d’escale, Lisbonne – Sao Paulo
– 3h d’escale, Sao Paulo – Buenos Aires (arrivé à 00h15)

Merci mille fois à :
– Maman pour avoir géré toute l’intendance pendant cette semaine de dingue, nous avoir nourri midi et soir, pour tous ses cartons fait ensemble, avoir fait mille aller et venue (comme aller nous chercher en catastrophe une valise d’occasion à 30mn, aller à la pharmacie)… enfin bref tu n’aurais pas été là on n’aurait pas pu partir
– Michel pour avoir fait avec Franck tous les travaux de dernières minutes et avoir rendu le jardin impeccable pour rendre notre petit nid douillet encore plus douillet pour les locataires
– Armelle, mon amie, ma sœur, pour avoir gardé mon fils pendant toute cette semaine (c’est un peu ton 6ème enfant) et m’avoir soutenu pendant cette année de folie ponctuée de moments phares dans ma vie : la réalisation de mes 2 rêves d’enfants (m’envoler pendant 1 année en famille… et me marier)
– Les amies qui ont pris Eléa et lui ont fait passer une semaine incroyable avec des nuits blanches à faire la fête ainsi que celles qui sont venues faire le ménage avec moi (Isa, Armelle, Anabelle, Véro, Cécile…)

Merci à tous d’avoir été là et de nous avoir tant rassuré et encouragé quand la pression commençait à monter. J’ai pleuré en vous quittant et je pleurerai (de joie cette fois) en vous retrouvant.

Le voyage

Après 2h de sommeil (nous avons fini les bagages à main à 1h du matin pour un lever à 3h), nous voilà partis accompagnés de mon frèrot, ma mère et le papa de Franck.
Notre départ fut bref. Parfait pour nous car j’avais suffisamment pleuré en disant au revoir à nos amis et ne souhaitait pas renouveler ça à l’aéroport. Ce fut parfait.
Je déconseille Tap Portugal sur les longs courriers à moins d’être bilingue car 11h d’avion avec seulement des films en anglais ou portugais (et films que tu ne peux pas choisir), c’est long. En plus il nous ont mis dans le noir tout le trajet alors que nous étions en journée.
Par contre personne ne nous a embêté sur le fait que nous n’avions que des billets allers. Et ils sont très détendus en ce qui concerne les bagages à main : 2 valises au format cabine, 2 petits sacs à dos 10 et 30l, 1 sac à dos rando 70l, et surtout un oreiller ergonomique que je voulais absolument prendre et que je me suis coltinée pendant les escales… mais je l’ai et suis trop contente.

La douane

Ça se passe impeccable à Nice et Lisbonne mais à Sao Paulo ça commence à se gâter : nous devons défaire les bagages à main car ils ont trouvé la paire de ciseau qui était dans la trousse des enfants (quand je vous dis qu’on a fini les bagages à l’arrache), les adaptateurs et la Lyre pour le gaz du CC qui les interloquent (ils n’en ont jamais vu), et le jeux de clés Allen. Ils nous redonnent cette dernière après de longues négociations car on estime que ce n’est pas contondant et évidemment on laisse les ciseaux (qui avaient passé sans soucis 2 douanes auparavant 🙂 )
Et lorsque nous arrivons à Buenos Aires ça se complique encore plus, la douane nous fait ouvrir plusieurs valises. Ils tiquent (à juste titre, j’en ai pris une cinquantaine) sur celle des médicaments qu’ils commencent à regarder un par un. Je leur montre les ordonnances, explique que les 3/4 sont des vitamines ou des plantes car nous allons partir 1 an. Enfin bref après 40mn de tractation, tous les copains douaniers qui rappliquent car apparemment ils ne sont pas habitués à voir ça, ils nous laissent remballer (la galère à tout ranger) et partir tout en nous souhaitant bon voyage. On en aurait rigolé en temps normal mais on est épuisé car debout depuis déjà 24h.

Bilan

Debout depuis 3h du matin, couché à 6h30 du matin le surlendemain, on est épuisé mais HEUREUX !!!!!!!!!!!!
On a hâte de visiter et surtout de retrouver Tonio

Cet article a 9 commentaires

  1. Diboundje grellier

    « Bonjour Thibault, c’est Félix , j’espère que tu vas bien . Merci pour ton message que Mme Pujol nous a lu aujourd’hui. Et merci pour ton bonjour spécial pour moi et Soryan . Bisous et j’espere Que tu reviens bientôt . « 😀😀🥪🍕🧀🍟🍔🌮🥫🍭🍩🇨🇲🇫🇷🇺🇸

  2. St Charles

    Quelle aventure! On vous suit…

  3. Ferraton Michel

    Coucou les baroudeurs de l’extrême !…
    J’espère que tout se déroule bien à bord du vaisseau Amazonie , j’ai des nouvelles par Marie-claude , mais je languis de vous avoir en direct ( on essaiera de fixer un RDV avec Grand-mère)Je suppose que la période « poux » est terminée (Franck et Titi sont super avec la boule à Zéro) je me demande pourquoi ils n’y ont pas pensé avant !….. Gros Gros Bisous de Papy

  4. Rémy-ancien propriétaire de Tonio :-)

    Impressionnant ! Le rythme devait vraiment être soutenu, hâte de lire la suite que je vais attaquer maintenant …

    1. Les TiS'ElF

      On est super content que vous nous suiviez. Peut-être que c’est bientôt votre tour 🙂

  5. Hélène PUJOL

    Merci pour le partage. Je vais vous suivre. Je pense régulièrement à vous et à mon Thibault. Je lui envoie une bonne partie de ma force. Maitresse Hélène.

    1. Les TiS'ElF

      Merci beaucoup, et Thibault en a besoin il a déjà visité un hôpital argentin le coquin : fièvre à 39.5° pendant 1 semaine. C’est une bronchite. Il va mieux même si il tousse encore. Très bonnes vacances à vous.
      Message de Titi : « Coucou maitresse, est-ce que ça va bien ? j’espère que ça va bien aller qd mes amis vont être en CM1. Je pense tout le temps à vous qd maman me fait les devoirs. »

  6. Gaëlle

    Un bonjour depuis la Bretagne. Nous allons suivre vos péripéties attentivement. Bravo pour le challenge! Gaëlle, Erwan, Juliette et Emma

    1. Les TiS'ElF

      Merkiiii, les péripéties commencent (en 2 semaines : un séjour à l’hôpital pour mon fils et 2 lanterneaux cassés) mais cela va avec l’aventure 🙂

Répondre à Hélène PUJOL Annuler la réponse