La laguna 69 est un petit lac situé près de la ville de Huaraz. Il est l’ un des 400 lacs qui font partie du parc national de Huascaran.  En période de dégel , le lac est alimenté par une cascade de Chacraraju .

Son nom vient du fait que le lac n’avait pas eu de nom avant la création du parc national de Huascaran en 1975. La nécessité d’inclure tous les lacs du parc proposé dans une liste a forcé les autorités à donner un nom numéroté à ces lacs, sans un nom traditionnel.

La Laguna 69, c’est 750 m de dénivelé sur 14 kilomètres. Ca paraît donc très facile mais le départ a lieu à 3 800 m d’altitude. Tout le long de la randonnée c’est du bon faux plat sauf aux derniers kilomètres où ça grimpe plus sérieusement.

Les Pauzailleurs nous indiquent qu’un passage serait délicat. Effectivement ils vont devoir si reprendre à plusieurs fois pour finir par tomber en panne. Aïe, Laeti avait eu un bon instinct car elle ne voulait pas y aller avec son véhicule. On décide de monter (aucun souci de notre côté) et de les aider le lendemain à redescendre après la rando. Cédric quand à lui nous retrouvera à 7h du matin, on espère qu’il trouvera un collectivo pour ne pas faire à pied les 14 km qui nous sépare.

On arrive au pseudo camping et c’est top. Il est 14h, on fait des crêpes salés en se regardant Jurrassic Parc II. Les enfants sont aux anges. On a de l’eau à profusion alors on en profite pour laver le linge, nettoyer le camping car, prendre nos douches. Et oui on comprend en camping-car comme toutes les choses primaires sont essentielles : on a juste besoin d’eau, de nourriture… et pour nous d’essence.

Le lendemain on part sous le soleil à 7h30 avec Cédric qui nous a rejoints (trop fort). Dès le départ on se rend compte qu’on va en prendre plein les yeux. Eau turquoise, montagnes enneigés extraordinaires et une magnifique plaine. Cela nous rappelle Torres del Paine.

On trouve la rando facile mis à part l’altitude qui pèse sur Sophie. Elle est obligée de marcher lentement, du coup Cédric et Eléa finissent par partir devant. Et ils feront bien car le dernier km Sophie s’arrête tous les 5 pas, elle en pleure de ne pas arriver à reprendre son souffle, ce qui n’arrange rien. Thibault en a marre aussi d’attendre continuellement et part rejoindre sa sœur et Cédric. Franck reste avec elle et l’encourage… pourtant elle n’est vraiment pas difficile cette rando… mais que l’altitude se ressent.

Et on y arrive !!! Ouhaaa c’est magnifique. Nous arrivons sous les nuages mais au bout de 30 mn le soleil fait son apparition. Que c’est beau. Ce n’est pas notre préféré mais cette rando est dans le top 5.

Info utiles : 30soles / personne ; 11 / enfant. Si tu fais une nuit sur place, le tarif monte à 60/ personne. Beaucoup triche en rentrant à partir de 16h car la barrière est ouverte. Obligation de se garer sur l’aire de camping avec nos véhicules pour laisser la place au bus au départ de la rando (ce qui rajoute 1.6 Km)

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Don`t copy text!
risus id quis, ante. consectetur vel, mattis felis