La Paz, en Bolivie, est la capitale administrative la plus haute du monde, située entre 3600 et 4100 mètres d’altitude.

Plusieurs pans de montagnes ont été progressivement urbanisés, d’où les différences d’altitude entre le haut et le bas de la ville. Le bas est réservé aux riches et plus on monte, plus la pauvreté s’installe.

 

La route pour se rendre à La Paz est magnifique malgré les détritus qui jonchent la route.

Nous nous poserons à l’aéroport de La Paz, étrangement calme. On est loin du trafic de Charles de Gaulle et en plus les avions ne circulent pas la nuit. 

On passera plus d’une journée à trouver un endroit pour changer nos pneus. On est décidément peu efficace dans tout ce qui est manutention de Tonio. Heureusement qu’on n’a pas souvent besoin de faire quelque chose dessus. Et le lendemain on fait réparer entièrement le pare-choc pour 40€. On n’aura donc plus le temps pour faire la vallée de la lune, le mirador killi killi et surtout le Huayna Potosi (ascension 6000m que devait faire Franck).

Le Mi Teleférico

La Paz est aujourd’hui quadrillée par 10 lignes de téléphériques. Le réseau de téléphériques Mi Teleférico permet de profiter des paysages spectaculaires de la ville. Celui-ci a été lancé par le président Evo Morales en 2014 et permet de survoler cette ville de 1.7 millions d’habitants. Evo Morales – président depuis 3 mandats, et se présentant pour un 4ème mandat (alors que la Constitution l’interdit …) sans concurrent – est un champion de l’auto-promotion.

C’est fantastique de survoler ces immeubles (jamais enduits), ces terrains de foot, ces ruelles encombrées. On adore.

Le marché aux sorcières et la calle Sagarnaga

Ce sera notre rue de prédilection pour faire notre shopping. On sait qu’on va quitter définitivement la Bolivie alors on en profite. On s’amuse  à admirer les porte-bonheur aux fioles, les feuilles de coca… et on sera un peu plus perplexe devant les foetus de lamas et les bébés lamas séchés. 

Calle Jaen

Du vieux La Paz, il ne reste que la petite rue Jaén. Ça vaut le coup d’aller y jeter un oeil, surtout si tu viens de visiter la Plaza Murillo car elle n’est pas très loin. Pour nous une des plus belles de la Paz que nous terminerons dans un petit restau bien sympathique.

Le Centre historique

Le mieux à faire est de se rendre sur la Plaza Murillo. Autour de cette place peuplée de pigeon se trouvent le « Palacio de Gobierno », le « Palacio Legislavo » et la Catedral. Si tu attends un peu, tu peux même assister à la relève de la garde 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Don`t copy text!
mattis risus. sed Sed dolor libero