Le cerro Fitz Roy, également connu sous le nom de cerro Chaltén, est une montagne située près du village d’El Chaltén, en Patagonie, à la frontière entre l’Argentine et le Chili. Il a donné son nom au massif du Fitz Roy et s’élève à seulement cinq kilomètres au nord-est du Cerro Torre. Son altitude est de 3 405 mètres. Il a été gravi pour la première fois par les alpinistes français Lionel Terray et Guido Magnone en 1952.

Le Fitz Roy est situé, à la fois dans le parc national Los Glaciares (Argentine) et dans le parc national Bernardo O’Higgins (Chili) mais les randonnées partent de El Chalten.

Nous arrivons à El Chaltén, village situé dans le département de Lago Argentino de la province de Santa Cruz au sud de l’Argentine, en Patagonie.

Malheureusement les 3 jours qui suivent sont gris, nous nous contenterons des ballades à vache alors que nous voyons le Fitz Roy nous appeler.

 

Chorillo del Salto (6Km)

On finira les décorations de Noël et on fera la ballade de la cascade en trépignant d’impatience. Aucun intérêt pour cette dernière mais ça permet de passer le temps.

Mirador los condores et las aguilas (7Km)

En attendant un temps plus clément, nous faisons cette petite ballade de 2h avec 200m de dénivelé.

D’un côté, tu as une belle vue sur El Chalten, une occasion de se rendre compte qu’elle est comme coincée dans une cuvette, de l’autre un panorama splendide sur une steppe sans fin et un lac qui apparaît tel un mirage.

Le soir, nous retrouvons les Enorica et les capà6 (ils ont réparé rapidement leur véhicule) qui arrivent comme convenu le jour de l’anniversaire de Carole qu’on va fêter dignement.
Leur présence coïncide avec l’arrivée d’un temps extraordinaire.

 

Laguna de Los Tres (25Km)

Mais le lendemain matin, catastrophe, Franck ne se sent pas bien. On change les plans et ne faisons pas la randonnée avec les 1000m de dénivelés prévus mais celle avec les 750m qui conduit au Fitz Roy. Malheureusement au bout de 40mn Franck fait demi-tour car il se sent trop mal. 

Sophie déprime, heureusement que les copains sont là. La randonnée est très facile, hormis les derniers km : on fait 500m de dénivelés sur 1.5Km, pas forcément énorme mais ce n’est que de la caillasse avec des rochers de différentes tailles. Il nous faudra donc 1h pour monter le dernier Km dans ce pierrier tout en essayant de motiver les troupes. Mais l’arrivée : ouhhhhhhaaaaa !!!! C’est incroyablement beau, on se retrouve face à la laguna Sucia d’un bleu azul au pied de ce fameux Fitz Roy. Un des plus beaux paysages qu’on ait vu. En plus on a la chance extraordinaire d’être la semaine où la glace commence à fondre sur le lac donnant un paysage féérique.
Sophie, Richard et Caro poursuivent jusqu’au prochain mirador qui découvre une deuxième lagune d’un bleu profond pendant que les Capà6 gardent les enfants.
Le retour sera un peu dur pour les plus petits et Sophie finira par descendre seule avec Thibault, Eléa et Samuel pour retrouver Franck plus rapidement qui commence à s’inquiéter (on aura mis pratiquement 2h de plus que prévu).

Ensuite petite séance d’étirement avant d’aller vite au dodo pour être en forme pour la rando du lendemain.

Laguna Torre et Mirador Maestri (24Km)

Les capà6 souhaitent faire une pause randonnée, on part avec les enorica faire cette promenade de 9h qui s’avèrera être une ballade à vache. Lorsqu’on arrive, nous avons une petite pointe de déception. La faute à la randonnée d’hier qui était juste magnifique. La comparaison est rude.
Sophie, Franck et Richard continuent jusqu’au prochain mirador à 1h30 AR pendant que Carole garde les enfants qui jouent dans le lac. Le glacier ressemble vraiment à un tiramisu saupoudré de chocolat en poudre.

Quand on rentre, on a l’immense chance d’avoir nos copains les capà6 qui nous ont préparé un apéro gargantuesque : charcuterie et fromage à volonté achetés dans une supérette d’El Chalten qui vend de vrais fromages français. Le rêve, on n’a plus qu’à mettre les pieds sous la table.

On passera ensuite le reste de la soirée avec 3 jeunes français avec qui nous discuterons jusqu’à 2h du matin.

Journée Off et Fitz Roy pour Franck

Franck partira à 7h du matin avec les français rencontrés la veille (après 5h de sommeil) faire la randonnée du Fitz Roy. On le retrouvera vite puisqu’ils la feront en 6h30 avec les pauses (c’est beau la jeunesse).

Pendants ce temps ce sera repos pour les jambes, lessive, intendance pour finir par un spa pour Sophie et Caro pour l’anniversaire de cette dernière. Elle est pas belle la vie ?

Les capà6 embarqueront même tous les enfants pour aller manger une gaufre (et une salade de fruits pour notre Titou intolérant au gluten)

Loma del Pliegue Tumbado (21Km)

Les capà6 proposent de garder Enora pour que ses parents puissent randonner plus sereinement. Autant te dire qu’entre marcher 8h avec 1000m de dénivelé et rester avec sa copine, la puce ne s’est pas faite prier.
Ce sera à nos yeux la plus belle de toutes. Toute la randonnée est magnifique avec un point de vue final à décrocher la mâchoire. Franck trouvera même un fossile sur le chemin pour couronner cette journée. 
Et quand on rentre, qu’est-ce qu’il se passe. Les copains capà6 nous ont préparé le repas. Quand on te dit qu’on a trop de chance de les avoir comme copains !!!

On ne se couche pas trop tard car au programme de demain : rafting (avec 2 passages force 3, 3 force 4, et 1 force 5). Les enorica nous garde Eléa, Thibault, Léna, Samuel et Romain qui sont trop jeunes et partons avec les capà6 et leur plus grand (c’est son cadeau d’anniversaire). On a trop hâte même si on ne fait pas les malins à l’idée d’un force 5. 

Tous les enfant quand à eux dormiront sous la tente des capà6 pour fêter la fin des randonnées.

Anniversaire de Thibault des Capà6

On se rend au point de RDV et on apprend que la fonte des glaciers a trop fait monter le niveau de l’eau, résultat la sortie rafting est annulée. Dégoûté !!!!!
On passera la journée à organiser des jeux pour les 15 ans de Thibault : bras de fer, pompe, se mouiller dans l’eau glacial, improvisation d’une slackline avec notre corde de traction… et on finit dans un restaurant. Ouhhhha trop bon, la meilleure viande jamais mangé. Ca compense un peu notre déception. Franck en profitera aussi pour se faire « tondre » par Richard.

Le lendemain, on retourne au point mais c’est encore annulé même si le niveau de l’eau a baissé. On est super déçu, surtout les capà6 qui ont « perdu » 5 jours.

Adieu El Chalten. Ca restera une semaine extraordinaire pour nous avec des randonnées magiques.

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci pour les cartes cela change tout . Magnifique reportage ,très intéressant
    Des bizzzzzz Niçoises

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Don`t copy text!
libero suscipit facilisis quis ut ut velit, Donec commodo