Buenos Aires est la capitale de l’Argentine. 

Du nord au sud, les quartiers incontournables sont notamment Belgrano, Palermo, La Recoleta, San Telmo et La Boca. Véritable artère fémorale de la ville, une visite commence généralement par l’Avenue 9 de Julio qui s’est rendue célèbre pour être la plus large du monde.
Buenos Aires est certainement la plus européenne des capitales de l’Amérique du Sud. On y voit dans ses rues un peu de Madrid, Paris et beaucoup de Naples. Mais la pauvreté sévit dans les maisons de tôle des villas miserias, banlieues moroses où s’entassent des milliers de laissés-pour-compte, tandis que les quartiers de Recoleta, Palermo et Belgrano font belle figure.

En tout cas nous avons adoré et notre seul regret est de ne pas y être resté plus longtemps… surtout que nous apprendrons par la suite que nous aurions laaaaaaargement eu le temps de prolonger notre séjour.
Il faut juste bien faire attention en traversant et supporter le bruit incessant. On dit peut-être ça parce que le bruit était non stop dans notre logement la nuit avec régulièrement des interventions de la police 🙂

Les Quartiers de Buenos Aires

Quartier PUERTO MADERO

Nous avons commencé notre visite de BA par ce nouveau quartier situé autour des docks joliment réhabilités. Bordé sur un côté par des restaurants chics et branchés et de l’autre par des immeubles à l’architecture moderne et très réussie. C’est un quartier qui se veut le quartier branché de Buenos Aires (beaucoup de restaurants et de bars). Il ressemble à ce qui se fait un peu partout dans les anciens docks rénovés. On a adoré, le top pour commencer tranquillement ses visites.

Puente de la Mujer

Adresse : Dock Puerto Madero 3

Construit en 1998 par l’architecte espagnol Santiago de Calatrava, le puente de la Mujer (pont de la Femme) enjambe Puerto Madero, le port de Buenos Aires.
Hisses-toi à hauteur de ce pont piétonnier pivotant suspendu à des haubans. Long de 160m sur 6m de large, le puente de la Mujer peut pivoter en son centre autour d’un pilier en seulement quelques minutes pour le passage des bateaux.

Symboliquement, Buenos Aires oblige, cette grande prouesse architecturale représente un couple dansant le tango… Heu… on n’a pas trop vu le tango

Réserve Écologique

Adresse : Avenue Tristan Rodriguez Achaval 1500

Derrière l’explosion architecturale moderne de Puerto Madero, le quartier animé de Costanera Sur, repose sur la réserve écologique. Avec pleins d’attraits naturels et de possibilités d’activités en plein air, la réserve écologique est un point fort à Buenos Aires. Profites d’une promenade à travers les sentiers qui mènent à la Rio de la Plata. L’idéal est de le faire en vélo, malheureusement nous avons vu ceux offerts à la location trop tard. En tout cas c’est vraiment très sympa.
On a beaucoup aimé le panneau d’interdiction de donner à manger aux caïmans… étonnamment ça ne nous est pas venu à l’idée.

Fragata ARA Sarmiento

Adresse : Avenida Alicia Moreau de Justo 980 – Capital Federal | Dock 3, Buenos Aires
Tarif : 20 ARS (gratuit pour les enfants) / Compter 1 heure

Cette frégate, qui a été le premier navire en Argentine, fut construit en Angleterre en 1897, et a effectué pour la marine argentine 39 voyages à travers le monde, toujours en mission de paix

Très bien soigné, le Sarmiento est aujourd’hui disponible pour les touristes qui peuvent le visiter à l’aise et découvrir non seulement sa structure et ses aménagements intérieurs (tels qu’ils étaient lorsque le bateau se baladait dans les Océans), mais aussi prendre connaissance d’une masse importante d’informations historiques grâce aux panneaux qui décorent l’intérieur, en apprenant au visiteur les conditions et les modalités selon lesquelles la vie à bord se déroulait à l’époque…mais ça c’est si tu parles espagnol 🙂

 

Quartier RETIRO

Plaza San Martin

La Plaza General San Martín est le principal espace vert du quartier Retiro.

C’est ici que nous avons commencé à regarder le match France – Argentine, avec des Argentins extrêmement fair play qui nous ont félicité plusieurs fois.

Palacio Paz

Adresse : Avenida Santa Fe 750, Buenos Aires C1059ABO, Argentine http://www.palaciopaz.com.ar/
Tarif : 150 ARS
Horaire des visites : En espagnol du Mardi au vendredi : 11h (sauf mercredi)  et 15h / En anglais Jeudi : 15h30

Tout à côté d’une des places le plus emblématiques de la ville de Buenos Aires: Plaza San Martín (avec le monument équestre de San Martín) et entouré de « jacarandás » (arbre donnant des fleurs mauves superbes) se trouve le Palacio Paz.

On peut le visiter (visite guidée nécessaire) pour avoir un aperçu (tout comme le musée d’Arts Décoratifs à Buenos Aires) de ce qu’était une demeure appartenant à gens fortunés de l’époque. Escaliers en marbre de Carrare, meubles de bois exotiques, tableaux, sols…. tout y est. La plupart des matériaux étaient tous importés d’Europe…. c’est vraiment magnifique.

Palacio San Martin

Adresse : Arenales 761, Buenos Aires, Argentine +54 11 4819-7000
Horaires : Ouvert uniquement le mardi et jeudi
Tarif : Visite guidée gratuite (30mn) / Pas de photos à l’intérieur

Nous avons reconnu l’esprit parisien de Buenos Aires dans le San Martin Palais qui a été inspiré dans l’architecture française du 18ème siècle. San Martin Palace est aujourd’hui le lieu de cérémonie du Ministère des Affaires étrangères et du culte. Il est ouvert uniquement les mardis et jeudis à une condition : qu’il n’y ait pas de cérémonies ou d’événements en cours. 

Quartier RECOLETA

Le quartier de La Recoleta et l’équivalent « porteño » du 16eme à Paris. Un quartier où il est bon de flâner pour admirer l’architecture (très parisienne/européenne) des bâtiments, s’arrêter pour souffler dans un parc et s’amuser du passage des promeneurs de chiens. Prends un café sur la terrasse de « La Biela » ou un petit rafraîchissement à l’hôtel Alvear. Les touristes et « mamies » locales se mêlent avant de visiter le cimetière en face.

Sa ‘Plaza Francia‘ est entourée de cafés, de restaurants et de lieux touristiques. Chaque week-end, il y a des animations culturelles et des marchés colorés d’artisanats. Notre visite du cimetière fut pendant le match France-Argentine, nous avons fini dans un bar pour le regarder. 

Le Cimetière de Recoleta

Adresse : 1700, rue Junin

Un des sites les plus populaires de Buenos Aires et bien plus qu’un cimetière, ce lieu est un musée d’art qui remonte aux années 1800. Aujourd’hui, il ya 6000 tombes dans le Cimetière de la Recoleta, parmi elles celles de nombreuses personnalités comme Eva Perón, José Hernández ou encore Adolfo Bioy Casares. Depuis 1946, le Cementerio de la Recoleta est déclaré musée historique national. Compte 1h de ballade. On a tous adoré, les enfants compris.

Basilica de Nuestra Senora Del Pilar

Adresse : Junin 1998, Buenos Aires, Argentine

Merveilleuse église coloniale. A l’intérieur, de nombreux retables baroques tous plus séduisants que les autres, avec leurs couleurs vives et leurs statues de saints. Petit musée adjacent, facultatif.

Le dôme bleu (à l’extérieur) et sa façade blanche sont éclatants sous le soleil. Vu sa proximité avec le cimetière, il faut aller la voir en sortant.

Palais de Glace-Salas Nacionales de Cultura

Adresse : Posadas 1725 ou Avenida del Libertador 1248  / Téléphone : 4804 1163
Horaires : mardi au vendredi de 12h à 20h, samedi et dimanche de 10h à 20h.

Ce lieu, situé dans le quartier Recoleta, était en 1910 une vaste patinoire française destinée aux gens aisés de Buenos Aires. Dans les années 20 de grands orchestres y faisaient danser le tango. Aujourd’hui c’est un magnifique centre d’expositions. Malheureusement fermé quand nous y étions pour restauration.

Centre Culturel Recoleta

Adresse : 1930, rue Junin.

Le bâtiment a été offert à la ville par les Franciscains en 1716. Depuis la rénovation des STI en 1980, il a été exploité comme un centre culturel et l’un des sites les plus populaires de Buenos Aires. Nous y étions samedi et il y avait un petit marché très sympa.

Museo Participativo De Ciencias

Adresse :  Junin 1930, Buenos Aires  / Téléphone : 4804 1163
Tarif : 25 ARS

Nous sommes allés à ce musée des sciences, situé à l’intérieur du Centro Cultural de Recolata et avons été agréablement surpris par ce musée.
Même si les explications pour les installations sont en espagnol, les enfants se sont régalés car la plupart des choses sont intuitives et amusantes.

Musée national des beaux-arts

Adresse : Avenida Del Libertador 1473Buenos Aires C1425AAA,/ Téléphone+54 52889900  / http://www.bellasartes.gob.ar/
Horaire : 11h-20h (10h le WE) – Fermé le lundi 
Tarif : Gratuit

Le Museo Nacional de Bellas Artes (Musée National des Beaux-arts) est le plus important d’Argentine, mais également parait-il un des plus importants musée des Beaux-arts du monde.
Mais nous ne sommes pas vraiment d’accord avec cette dernière information. A notre petit niveau, nous sommes tous les 4 d’accord pour dire qu’on en a vu des vraiment plus beaux. Mais il a l’immense avantage d’être gratuit. Et ils font parfois d’excellentes expo temporaires : en 2017 par exemple ils avaient faits une exposition temporaire sur mon peintre préféré Miro (malheureusement terminée lorsque nous sommes arrivés)

Quartier PALERMO

Une destination touristique de choix : Palermo est le quartier le plus grand, le plus branché, le plus bobo de la capitale. Bref, tu l’auras compris : vraiment l’un des quartiers les plus agréables de BA. Tu y trouves une succession de petits immeubles de tous les styles, couleurs, tagués ou pas. Restaurants, bars, magasins tous plus beaux les uns que les autres avec de patios intérieurs et des déco superbes. Un vrai spectacle et un plaisir pour les yeux et les papilles. Le soir c’est l’endroit où aller.
Nous avons pu tester la gentillesse des Argentins : Pour le retour nous avons pris le bus sans savoir qu’il fallait une carte que le conducteur ne fournissait pas. Des argentins nous ont donc payé notre place et ont refusé qu’on les rembourse. Trop sympa !!!!

On se croirait dans un départ de course

Plaza Serrano

Adresse : A l’intersection de Borges 1600 – Honduras 4700 – Serrano 1500

Restaurants, pubs, artisans et designers urbains au marché le week-end.

Jardin Botanique

Adresse : Plaza Italia – 3900, Santa Fe – Las Heras 4000

Ce lieu national a près de 170 ans et a été créé avec soin et avec plus de 5.000 espèces de plantes différentes, de belles sculptures et maisons d’hiver.

Bosques de palermo

Adresse : Av Del Libertador & Dorrego y Figueroa Alcorta | Palermo, Buenos Aires 1425

Au centre de la ville il y a ce havre de paix, dessiné par le paysagiste français Charles Thays, il est une copie du bois de Boulogne. 
Entouré d´arbres, de lacs, de statues et de marcheurs au milieu des canards et des oies… très agréable, lacs artificiels sur lesquels on peut faire du pédalo. Des gens qui dansent, font du roller. On a vraiment adoré.

Parque 3 de Febrero

Adresse :  Avenida Adolfo Berro 3880 

C’est un peu le « Central Park » de Buenos Aires : joli parc et roseraie en pleine ville qui nous offre une belle parenthèse de verdure. A ne pas manquer : Le Patio andalou

Quartier SAN NICOLAS

Av 9 de Julio et l'Obélisque

L’une des plus larges avenues au monde ! L’emblématique avenida 9 de Julio à Buenos Aires, porte le nom du jour de l’indépendance de l’Argentine, le 9 juillet 1816. Du nord au sud, la gigantesque avenue conçue dans les années 1930 sur le modèle des grands boulevards parisiens traverse Buenos Aires, parée de superbes monuments.

Il faut voir l’avenida 9 de Julio de nuit, lorsque l’artère principale sertie d’immeubles, de ses monuments et de ses 20 voies de circulation scintille de mille feux. Parmi eux, l’obélisque (67m), érigé en 1936 pour le 400e anniversaire de la fondation de Buenos Aires, est devenu le symbole de toute la capitale.

Palacio de Aguas Corrientes

Adresse : Avenida Cordoba, 1950, Buenos Aires
Horaire : 9h – 13h

Situé au 750 C. Riobamba, le Palacio de Aguas Corrientes malgré ses airs de palais complètement extravagant n’est en fait qu’un ancien réservoir d’eau douce de 72 millions de litres. Orné de 300 000 céramiques émaillées importées de Londres, il fonctionna jusqu’en 1978. Une pure merveille

Teatro Colon

Calle Cerrito 628Buenos Aires C1010AAN, Argentine +54 11 4378-7800 http://www.teatrocolon.org.ar/en
Horaire : 9h-19h 
Taris : 300 / personne (visite uniquement en espagnol et anglais)
Placé au cœur de Buenos Aires, l´actuel Théâtre Colón fut inauguré en mai 1908, avec la présentation du fameux opéra Aida de Giuseppe Verdi. Considéré comme l´un des théâtres lyriques les plus célèbres et importants du monde, il est reconnu par la qualité de son acoustique et par la valeur artistique de son architecture. 
 
C’est un parfait mélange entre les styles Baroque et Renaissance. Une fois que tu auras franchi le hall d’entrée, tu découvriras la splendeur de ce théâtre. Son architecture unique te promettra un voyage en Europe, de l’Italie au le Portugal en passant par la Belgique et la France. Ses magnifiques vitraux de Gaudin illuminent les balcons supérieurs. Sa coupole décorée de sublimes peintures signées Raúl Soldi n’a rien à envier aux vitraux, ainsi que son lustre de presque sept-cents lampes. Au dessus de la scène, tu observsr les sept notes de l’alphabet musical en stuc, et à sa gauche, deux loges présidentielles munies de téléphones et de salons privés. C’est une « réplique » de l’opéra garnier mais avec une « mini ville » en sous-sol,
 
C’est beau mais très très très très cher pour ce que c’est. Il vaut mieux allé voir une représentation dans les balcons du haut à 15€ la place.                  

Galeria Pacifico

L’équivalent de notre centre commercial en plus chic et en … beaucoup plus cher.
Nous y aurons passé 3 heures, non pas pour faire du shopping mais pour modifier notre date de départ du bateau pour Montevideo. On nous a dit qu’il fallait être 72h avant l’arrivée du roro transportant le camping car, ce qui est faux… mais nous ne le savions pas à ce moment là. Nous avons attendu 2h car nous sommes arrivés le jour et dans l’antenne colonia qui faisait une promo à 50%. L’enfer.

Quartier MONTSERRAT

Place de Mai

La place de Mai est le site central de la ville. Elle est née historiquement de l’union de deux places toutes proches ; la Plaza de la Victoria (place de la Victoire) et la Plaza del Fuerte (place du Fort), après la démolition en 1884 d’une construction qui les séparait.

Cet article a 3 commentaires

  1. J’ai l’impression de voyager avec vous, c’est top merci ! Profitez bien
    Vous récupérez quand Tonio ?

    1. C’est fait et il est en super état, ouf !!!!! On va pouvoir le tester sur les pistes notre Tonio

  2. Incroyable ce blog ! Je vais adorer vous suivre… maitresse Hélène

Laisser un commentaire

Fermer le menu
in massa dapibus sem, risus ut