Le Moral ?

Au beau fixe !!!!

Nous avons adoré la cordillère des Andes, mais on s’en était lassé, mouhahaha tu as le droit de nous traiter d’enfants gâtés.

N’empêche que voir l’océan nous a fait un bien fou. Déjà en tant normal je l’aime mais alors là, en Patagonie on peut dire qu’il est agrémenté de « petites » bestioles sacrément incroyables.

Pour couronner ce 4ème mois, nous l’avons commencé par un point phare de notre voyage : Valdes et ses baleines. Ce fut encore plus merveilleux que tout ce qu’on pouvait imaginer.

Se réveiller aux sons des baleines ouhaaaaaa, faire un lever de soleil avec des baleines en fond d’écran ouhaaaaa, nager avec des lions de mer ouhaaaaaa, voir des  manchots ouhaaaaa, voir des orques ouhaaaaaa.
Bon j’arrête car je vais finir par t’agacer.

Nous sommes tellement heureux (malgré nos disputes quotidiennes 🙂 ) et avons tellement pris nos marques que les enfants nous demandent déjà de repartir faire un autre voyage au retour. Et ça, pour nous, c’est gagné !!!

En tout cas, l’idée du retour commence à s’immiscer dans notre esprit. D’autant que plusieurs voyageurs qui viennent de terminer leur périple commencent à écrire des bilans où ils expliquent leur difficulté de retour à la vie « normal ». Il faudra cependant qu’on arrive à garder ce regard émerveillé sur le monde tout en gérant la gestion du métro-boulot-dodo.

Les Rencontres ?

Il est vrai que dans le blog on ne parle pas ou très peu des multiples rencontres que nous faisons car c’est impossible pour moi de les retranscrire, tant émotionnellement que littéralement. Enormément de locaux nous ont touchés par leur gentillesse, leur curiosité bienveillante, leur générosité, leur état d’esprit bien loin de celui que nous connaissions jusqu’alors. Pas un jour ne passe sans que l’on fasse une rencontre émouvante avec des argentins. On ne compte plus les cadeaux reçus et les échanges merveilleux que nous avons eu de leur part.

Mais on ne peut pas parler de notre 4ème mois, sans parler d’une rencontre marquante, pour une fois non avec des locaux mais avec des français bien de chez nous. Si tu as suivi notre petite histoire, tu sauras que je parle des capà6 et des enorica. Une rencontre inoubliable !!!

Que dire à part qu’on a fait ce mois-ci une multitude d’apéro… heu en fait tous les soirs (mais comme dit Richard la bière ça ne compte pas, ce n’est pas un apéro), et qu’on rie tellement ensemble, que j’en ai mal aux abdos.
Et tant mieux que ça me les fasse un peu travailler car par contre ce mois-ci : 0 randonnée. C’est voiture – descendre voir des bébêtes  – voiture – descendre voir des bébêtes ; tu cales au milieu de ça des apéros et voilà à quoi ce résume notre 4ème mois de voyage. Entre les chips, la bière et la non-activité, les kilos perdus en Bolivie ont vite été repris (: .

On trace chacun notre route de notre côté mais disons qu’on se retrouve très régulièrement. Ca nous permet d’être moins triste d’avoir dû quitter les AC3E.

Voyager en famille c’est juste magique mais si tu peux l’agrémenter d’excellentes soirées entre copains, que dire à part que c’est le rêve.
Mais une fois de plus c’est notre façon de voyager, d’autres voyageurs préfèrent rester la plupart du temps « seuls ». C’est ce qui fait toute la magie du voyage : sa diversité et que tout le monde y trouve son compte.

Pour notre part, nous vivons le voyage que nous rêvions de vivre.

La vie au quotidien ?

Vivre 24h/24 ensemble n’est toujours pas facile, de ce côté ça ne change pas. Même si on a moins vu les enfants ce mois-ci puisqu’ils jouent en permanence avec les enfants des capà6. Cela leur a permis de souffler et de ne plus avoir leur vieux parents sur leur dos en permanence, qui les sermonnent et leur font de multiples rappels à l’ordre.

Ce qui est rassurant, c’est que c’est valable pour tous les voyageurs lorsqu’on en discute ensemble. Tout le monde se dispute, s’énerve plus souvent, s’agace… On est loin de l’état d’esprit que nous avons lorsque nous partons quelques semaines en vacances. En résumé, si ton couple n’est pas solide, ce n’est pas ici que tu vas le renforcer. Ca peut se « comparer » à l’arrivée d’un nouveau-né : il n’y a rien de plus merveilleux et d’extraordinaire dans un couple mais ce n’est pas l’enfant qui va pérenniser un couple vacillant (évidement c’est une métaphore hein ?!!! tu m’auras compris, je ne mets quand même pas les enfants au même niveau qu’un voyage aussi fantastique soit-il).

On a aussi vraiment fait les mauvais parents ce mois-ci : il est arrivé plusieurs fois que les enfants ne se nourrissent que de chips le soir car pris dans les discussions on a oublié de leur faire à manger. On les a couchés tard, levés tard et forcément on a pris un peu de retard dans l’école (mais ça c’est la faute aux baleines et orques que nous préférions tous admirer). Mais on mettra les bouchées doubles le mois prochain.

Tonio ?

Tonio est toujours aussi incroyable, il passe les pistes, descente, montée sans jamais faillir. On a pris des pistes 4*4 : même pas peur. Nous faisons extrêmement attention mais le renfort de lames que nous avons faits et la solidité de l’Iveco nous permette d’être totalement serein. Il ronronne tranquillement et pas un jour ne se passe où on ne se dit pas qu’on a eu de la chance de tomber sur ce véhicule. On sait que c’est grâce à l’ancien propriétaire qui en a pris tant soin mais quand on voit les mésaventures d’autres voyageurs (sachant que cela peut finir par nous arriver aussi), on se dit que pour l’instant on est drôlement chanceux.

On est maintenant totalement opérationnel dans notre gestion du quotidien et de Tonio. C’est comme si nous n’avions connu que ça. Et cette façon de vivre nous plaît énormément (après je parle pour moi, je ne sais pas si Franck est emballé de vider tous les 2 jours la boîte à caca 🙂 

Nous ne sommes que dans le plaisir de l’instant. Et il y a tant de plaisir à ressentir ici !!!

Bilan en chiffres

  • 2 lavanderias pour nettoyer les vêtements. Maintenant je me cantonne à laver les tee-shirts et pulls, yahooooo
  • 0 hôpitaux argentins visités (ça nous change)
  • 0 campings

Altitude maximum traversée : 200m ouhahahaa, ça nous change aussi

La faune rencontrée ce mois-ci ?

 

 

  • Perroquets
  • Lions de mer
  • BALEINE franche australe
  • Manchot de Magellan
  • Eléphant de mer 
  • Dauphin de commerson
  • ORQUE
  • Gorfou sauteur
  • Dauphin du chili
  • Huitrier
  • Albatros

BILAN en Vidéo par Eléa

Cet article a 5 commentaires

  1. Du pur bonheur continuez cette belle aventure avec autan de plaisir et merci pour le partage de ces instants

  2. ça fait rêver, profitez bien !
    Et je suis encore une fois ravi que vous tous pleinement satisfait de Tonio ; vos commentaires me vont droit au coeur 😉

  3. Merci Elea pour cette vidéo c’est un bon résumé, je suis impressionnée par les orques qui semblent très près du bord. Encore une fois félicitations aux photographes

  4. Bravo Elea , très belle vidéo , la musique est belle aussi , mais en regardant ces images je me demande quel est la musique du pays ? Tu le sais toi , cela irait sûrement bien tes prises de vues avec .

  5. Trop génial !! Vous avez trop de la chance !! Bisous gardois Gaëlle Paco et surtout Bastien et Margot qui vous envient fortement !!!

Laisser un commentaire

Fermer le menu
nec ultricies Aenean eget commodo at amet, luctus