La route des Septs lacs ou « Camino de los Siete Lagos » est un tronçon de la route nationale 234, dans la province de Neuquén en Patagonie en Argentine. Longue de 107 km, elle relie la ville de San Martín de los Andes sur le lac Lácar à celle de Villa La Angostura sur le lac Nahuel Huapi.

Tout au long de ce parcours, tu découvriras les fameux lacs ainsi que les superbes paysages de la Cordillère de Andes de Patagonie qui alternent les cimes enneigées aux vastes étendues de forêts auxquelles se joignent de sublimes lacs.

  • Le lac Correntoso
  • Le lac Espejo
  • Le lac Escondido
  • Le lac Villarino
  • Le lac Falkner
  • Le lac Machonico
  • Le lac Lacar

 

BARILOCHE

Bariloche est connue pour son architecture suisse de style alpin et son chocolat, vendu dans les boutiques de Calle Mitre, la rue principale de la ville.

Plusieurs warning venant d’autres voyageurs nous informent de vols récurrent dans les camping-car à Bariloche. Cela nous oblige à une vigilance que nous avions abandonné depuis 6 mois (et que ça faisait du bien !!!!) et nous allons reprendre l’habitude d’enfermer au coffre ordi, tablette…

On dormira dans des coins très sympas aux abords de la ville et pour visiter le centre, on choisira de mettre Tonio dans un parking sécurisé. 1ère fois qu’on adopte cette stratégie mais on préfère assurer le coup.
Sophie testera l’hôpital pour son épaule qui la fait toujours souffrir. Au bout d’une consultation qui aura duré 2 mn, elle se dit qu’il va peut-être falloir aller à la clinique à côté pour être un peu plus auscultée. Mais quand elle arrive : elle apprend que la consultation coûte 100€, sans compter les éventuels examens supplémentaires. Heuuuu bon bah finalement on va espérer que ça passe avec les médicaments prescrit par le médecin de l’hôpital.

Ce n’est pas la plus belle ville, mais on y a passé une très bonne après-midi. On a fait les boutiques, déguster des glaces, des chocolats. La belle vie quoi…

 

Parc Llao Llao

Le parc Llao Llao (se prononçant Chao Chao à la mode argentine) offre plusieurs sentiers permettant de passer toute la journée dans le parc. En combinant la plupart des sentiers, on peut y faire une boucle.

Heuuuuu, on ne trouve pas que ça casse 3 pattes à un canard mais il ne faisait pas beau (on a même eu le droit à la neige), ceci explique sûrement cela.

 

Cerro Campanario

Le mont Campanario permet d’obtenir une vue à 360° sur les lacs environnants. Le tout sans faire trop d’efforts. Il y a deux options pour atteindre le sommet : la première option est de marcher via un sentier (accès gratuit) en moins de 30mn (descente en 10 mn) en haut de ce promontoire qui propose la plus belle vue de Bariloche. Et si tu as le cœur peu vaillant, tu peux choisir la seconde option : monter en télésièges. Ils sont ouverts tous les jours de 9h à 17h30, en deux minutes on se retrouve au sommet.

Nous avons dormi la veille sur le mini parking et avons bien fait car il est pris d’assaut très rapidement le matin. On aura même du mal à en sortir.

La Route des 7 lacs

La route des 7 lacs commence à Villa La Angostura, petite ville très très touristique. 

Avant d’entamer cette route mythique, on passera la soirée avec les enorica et les pauzailleurs qui vont nous rejoindre au bord du magnifique lac Nahuel Huai. Un froid de gueux (Sophie va y attraper une angine) ne nous empêchera pas de passer une excellente soirée.

Et le lendemain, c’est parti !!!! C’est exactement comme on se l’imaginait, c’est magnifique. Nous profitons de cette magnifique journée pour faire l’intégralité des lacs et revenons sur nos pas car nous avons prévu une belle randonnée le lendemain.

 

Lac Villarino

On prend en stop Miguel, un argentin, avec qui nous passerons la soirée dans un spot magnifique « envahi » de camping-car. On fait la connaissance d’Yves et Nicky, un couple de retraités adorables et on retrouve avec plaisir Jo/Sylvie et les pauzailleurs. Super soirée une fois de plus.

C’est un bel endroit et pas mal d’argentins viennent passer quelques jours ici avec leurs tentes, caravanes, groupes électrogènes, quad, tronçonneuse pour couper le bois pour l’asado !

Cerro Falkner

Nous attaquerons la rando le lendemain avec Yves et Miguel qui se sont joints à nous pendant que Laetita nous garde les enfants (merci ma coupine). 1100m de dénivelé sur 4.7Km, je te laisse calculer la pente. On finit à 600m du sommet dans la neige et là après 2 glissades qui relancent la douleur à l’épaule de Sophie on se divise en 2 équipes, Sophie et Yves redescendent en courant pendant que Franck et Miguel continuent.

San Martin de Los Andes

On se dirige ensuite vers le dernier lac où nous voulons dormir mais c’est infranchissable avec notre cc. On décide d’y passer 2h en jouant à Time’s up et en regardant une nouvelle fois des pêcheurs à la mouche (toujours aussi beau mais toujours aucun poisson en vue) et décidons d’aller à la ville suivante.

Sur la route, on voit une voiture en panne, Sophie a l’impression qu’il n’y a que des femmes et des enfants et demande à Franck de faire demi-tour. Finalement il y avait le papa mais il n’arrive pas à changer son pneu crevé car il est équipé d’écrou anti-vol, c’est ballot.
On embarque femme, grand-mère et enfants pour les ramener à l’hôtel pendant que monsieur attend un ami qui lui amène les bons outils. L’histoire ne s’arrête pas là puisque 30 mn plus tard on voit la montre en or de la dame sur le siège avant, et nous revoilà reparti à l’hôtel lui ramener. Pfffff.

Il est tard, difficile de trouver un bon spot pour dormir, on va se retrouver sur un parking fort bruyant normalement interdit au camping-car mais En tout cas cette ville est la 1èreoù on se verrait bien vivre. Il y a du bon fromage, de la bonne charcuterie, station de ski à 10mn et immense lac pour se baigner. En plus c’est joli et très paisible. Et en Argentine, pays que nous affectionnons particulièrement

Laisser un commentaire

Fermer le menu
massa commodo commodo neque. efficitur. consectetur sem, dolor.